L'équipe du CDMO a publié aux éditions Jurisassociations de Lyon un ouvrage intitulé Droits Maritimes, en 3 tomes en 1995 et 1998 :  "Mer, navires et marins", Droit du littoral - Droit portuaire", Exploitation et protection de l'océan". Ces ouvrages pédagogiques étaient principalement destinés aux étudiants et aux chercheurs. il s'agissait de montrer l'indispensable complémentarité des disciplines juridiques, l'intradisciplinarité, qu'aucun auteur ne peut plus maîtriser à lui seul,
compte tenu de la sédimentation des textes internationaux, européens et nationaux. Le droit des espaces marins et des activités maritimes est spécifique et transversal: d'où l'invention de la notion plurielle de Droits Maritimes, afin de joindre droit de la mer et droit maritime notamment.

La première édition se trouvant en grande partie épuisée en 2003, les auteurs envisageaient de réfléchir à une nécessaire mise à jour, lorsque les éditions Dalloz acceptèrent de reprendre l'ouvrage, non pour en faire une deuxième édition mais une nouvelle totalement transformées dans son esprit, même si les étudiants du nouveau Master II de droit maritime et océanique ne sont pas oubliés. L'orientation fortement professionnelle proposée par l'éditeur a soulevé l'enthousiasme de l'équipe car la globalisation de l'approche et son caractère pratique allaient tout à fait dans le sens de la démonstration voulue au départ. C'est pourquoi les auteurs livrent un ensemble plus intégré de la matière, appareillé des nouveaux systèmes de repères de la collection "Dalloz Action".

A jour des conventions internationales, des dispositions communautaires, des textes législatifs et réglementaires les plus récents et enrichie d'une jurisprudence issue de juridictions nationales et internationales, cette nouvelle édition entièrement refondue, comporte également d'abondantes références bibliographiques. 

L'ensemble des disciplines du droit de la mer est étudié sous une approche transversale qui correspond à la pluridisciplinarité du monde océanique, tout à la fois milieu physique, producteur de ressources et vecteur du commerce. Les auteurs répondent aux questions issues de la nature juridique hybride de l'océan. 

Quelles influences oint produit les sources, souvent lointaines, des droits maritimes sur les autres branches du droit ?Quelle est la nature juridique des espaces marins et quelles compétences les Etats peuvent-ils y exercer ? Comment est organisé le transport de marchandises par mer ? Qu'est ce qu'un navire et quel est le régime juridique de son équipage ? 

Compte tenu de la croissance du trafic maritimes, comment améliorer la sécurité maritime et la prévention contre les pollutions, ainsi que l'indemnisation des victimes ; quelle étendue ou limite réserver à la responsabilité du secteur maritime ? Comment gérer le littoral, espace fragile et rare, entre planification des usages et mesures de protection ? Comment assurer aux ports une gestion juridique souple tout en permettant de contrôler leur développement ? Quelles règles internationales, communautaires et nationales peuvent-elles assurer une activité constante des pêches maritimes et de l'aquaculture ainsi qu'un aménagement durable des ressources marines ?

Les auteurs ont élaboré cette nouvelle édition 2015-2016, mise à jour de la dernière édition 2009-2010, sous la direction de Jean-Pierre BEURIER, professeur de droit public, et consultant des Nations-unies. 

Edition Dalloz Paris 2006, 31-35 rue Froidevaux 75 685 PARIS CEDEX 14
http://www.dalloz.fr